Mille et Un Lieux de Médiation agit en médiation Judicaire et conventionnelle en médiation de projets et ré organisationnelle
sur tout le territoire

Mille et Un Lieux de Médiation instaure « l’esprit médiation » en entreprise

La médiation conventionnelle, une démarche innovante et volontaire qui a pour but un accord rapide et une solution pérenne pour l’Entreprise.

Le 11 mars 2015, le décret N° 2015-282 relatif à la simplification de la résolution amiable des différends, favorise le recours au mode alternatif de résolution de conflits en obligeant les parties à indiquer les démarches amiables précédemment effectuées.

De plus en plus de grandes sociétés ou d’institutions font désormais appel à la médiation pour régler des conflits internes, entre personnes, équipes ou services ou externes entre fournisseurs, clients.
Elles introduisent ainsi, en toute discrétion, de nouvelles pratiques de dialogue social.
Ce privilège n’est plus réservé à ces grandes entreprises ou institutions, les PME et TPE constatent elles aussi les bienfaits de la Médiation dans leurs structures qui est plus accessible, moins coûteuse et plus rapide.

Un pôle de Médiateurs indépendants et compétents, regroupés par Michèle Collet, Présidente de la société Mille et un Lieux de Médiation, s’est investi dans la résolution amiable des conflits par le processus de Médiation tant dans le domaine judiciaire que conventionnel.

Mille et Un Lieux de Médiation pousse la porte des entreprises, rencontre les dirigeants d’entreprise afin de voir avec eux comment adhérer à cet « Esprit médiation », en trouvant ensemble une passerelle efficace entre la procédure judiciaire et la médiation.

Mille et Un Lieux de Médiation facilite « l’esprit médiation », facilite la sensibilisation des managers au processus de médiation grâce à la formation : « les outils de la médiation au service du manager »


POURQUOI LA MEDIATION CONVENTIONNELLE ?

La Médiation conventionnelle, processus volontaire, coopératif et confidentiel, s’adresse à toutes les entreprises souhaitant prévenir ou résoudre tous types de conflits qu’ils soient intra ou inter-entreprises.

Le Dirigeant décide d’instaurer dans son entreprise un « Esprit Médiation », afin de prévenir la demande des magistrats en procédure judiciaire se référençant au décret du 11 mars 2015.

Faire apprécier l’Esprit médiation à ses cadres et managers afin qu’ils puissent proposer une médiation aux parties en conflit dans l’entreprise ou à l’extérieur de l’entreprise,

  • c’est réinventer un fonctionnement de communication,
  • c’est anticiper donc maitriser son devenir en évitant les habitudes d’aller en procédure judiciaire longues et coûteuses,
  • c’est apprécier un autre mode de résolution des différents plus facile et qui évite la rupture d’un dialogue,
  • c’est s’assurer grâce à un tiers indépendant, neutre et impartial, le Médiateur, de retrouver au sein de l’entreprise un esprit de coopération.
  • La confiance dans le médiateur et dans le processus afin de pouvoir lâcher ses positions pour travailler dans le cadre de la médiation sur les intérêts de chacun… c’est l’effet de la médiation.

    Le cadre du processus permet aux parties de trouver leur solution, c’est la mission du Médiateur, Facilitateur.